Catégories
Contraception naturelle
15 septembre 2018 Laura

Cape cervicale ou diaphragme ?

La cape cervicale et le diaphragme sont tous les deux des moyens de contraception mécanique. Souvent confondus, ces dispositifs sans hormones présentent des différences. Entre les deux, votre cœur balance ? Cet article est fait pour vous.

Cape cervicale et diaphragme, un fonctionnement similaire

Si vous choisissez un de ces deux dispositifs contraceptifs, il faut que vous soyez à l’aise avec votre corps. Au moment de leur utilisation, ce sera à vous d’insérer le diaphragme ou la cape à l’intérieur de votre vagin. Agissant comme des barrages, ils empêchent le passage des spermatozoïdes vers l’utérus. Pour l’un comme pour l’autre, il est vivement conseillé de les associer à un gel contraceptif. Le diaphragme à taille unique Caya est habituellement associé avec le Cayagel.

Ces deux moyens de contraception naturels se placent avant le rapport sexuel. Ils peuvent être positionnés dans les deux heures précédant l’acte. Après le rapport, vous avez entre 6 et 24 heures pour les retirer.

Si vous avez besoin d’un lubrifiant pour placer votre cape cervicale ou votre diaphragme, je vous conseille de le choisir à base d’eau. Les lubrifiants à base d’huile de silicone sont quant à eux prohibés. Une fois votre contraceptif barrière installé, la lubrification naturelle prendra le relais.

Enfin, tous les deux sont disponibles en pharmacie sur ordonnance. C’est aussi votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme qui le posera la première fois. Ils sont réutilisables, une fois qu’ils sont lavés au savon, et séchés à l’air libre.

Cape cervicale et diaphragme des nuances qui font la différence

Les deux dispositifs contraceptifs doivent être repliés pour l’insérer dans le vagin. Selon moi, le silicone de la cape cervicale est un peu trop rigide pour une introduction en douceur. La souplesse du diaphragme à taille unique rend cette étape plus simple.
Mais c'est la forme qui a été décisive dans mon choix. La cape cervicale est ronde, en forme de dôme. La plus grande a un diamètre de 3 cm. La cape doit être positionnée de manière exacte pour « boucher » le col de l’utérus. Le diaphragme à taille unique mesure 7 cm sur 6. Il ressemble plus à une coupelle. Une fois en place, il se déploie sur le haut du vagin, et couvre une zone plus importante.

 

Ce besoin de précision pour mettre la cape cervicale la rend moins efficace, notamment chez les femmes qui ont eu des enfants. Les professionnels de santé leur conseillent d’ailleurs plus souvent le diaphragme.

C’est la principale raison qui fait que j’ai opté pour le diaphragme. Avec l’accord de mon médecin, j’ai choisi celui à taille unique, car adaptable à toutes les morphologies intimes, il convient à la mienne.

Il dispose aussi d’une encoche, qui reste imperceptible pendant l'acte, et qui facilite le retrait. Là encore, la forme sphérique de la cape cervicale rend l’extraction plus longue, malgré que cette dernière soit munie, le plus souvent, d’une anse positionnée sur le dôme de la cape. Une petite poignée peut aussi se trouver sur le côté. Quelle que soit son ergonomie, elle peut gêner pendant les rapports.

A gauche : Cape cervicale, à droite : Diaphragme à taille unique 

Question prix, la cape cervicale coute environ 60 euros, alors qu’il ne revient qu’à une quarantaine d’euros pour le diaphragme. Une petite partie est prise en charge par la sécurité sociale. Dans les deux cas, comptez environ 12€ pour l’achat d’un gel contraceptif.

Cape cervicale et diaphragme des contre-indications ?

En cas de prolapsus (descente d’organes), ils sont aussi proscrits. Enfin, les multipares (femmes ayant eu plusieurs enfants) sont plus souvent orientées vers le diaphragme. Dans tous les cas, un suivi avec un gynécologue ou une sage-femme est indispensable.

Article précédent

A propos de l'auteur

Laura

Salut, je m’appelle Laura et ma philosophie de vie est « Essaye, tu n’as rien à perdre ». Depuis quelques années, j’ai fini les études et je me suis lancée dans la vie active. Pas toujours évident de concilier travail, amis, famille et amour. Et quand on trouve finalement un équilibre, les gens nous posent toujours les mêmes questions : « Laura, toujours pas de petit copain ? », « Laura, à quand les enfants ? ». Difficile d’expliquer à ses proches que je n’en veux pas, tout simplement. J’ai envie de partager avec vous mon vécu en tant que femme et mon burn-out de cette pression sociale constante.