Catégories
Contraception naturelle
6 novembre 2019 Laura

Contraception pour homme, ça vous parle ?

J'aimerai bien que les hommes se sentent un peu plus concernés par la contraception. Mais ont-ils vraiment les moyens de le faire si l'envie leur prenait ?

La contraception masculine, le choix entre des méthodes inefficaces ou irréversibles

La contraception hormonale pour homme est aujourd'hui une réalité. Il s’agit d’injections d’énanthate de testostérone. Bien qu’efficace, son utilisation par un seul médecin sur le territoire est controversée, face aux nombreux effets secondaires engendrés par ces piqûres d’hormone stéroïdienne.

Le Vasagel est un gel contraceptif qui est placé dans le canal déférent pour boucher mécaniquement l’écoulement de sperme et de liquide séminal. Cette contraception pour homme a été testée avec succès sur les animaux. Pour nos conjoints, elle en est toujours au stade expérimental. Effectivement, des risques d’occlusion ou d’inflammations restent encore à réguler.

La contraception thermique et la méthode du retrait ne représentent pas à ce jour des moyens contraceptifs fiables. La première solution consiste à maintenir les testicules près du corps afin de faire augmenter leur température, et entrainer une réduction des spermatozoïdes. Bien que très répandue, on ne peut évoquer avec le retrait une réelle méthode contraceptive.

Le préservatif reste le moyen de contraception le plus utilisé par les hommes. Toutefois, sa fiabilité est souvent remise en cause, car bien des erreurs de manipulations engendrent une perte du préservatif, ou une déchirure. De plus, son usage est vu par de nombreux couples comme un véritable « tue-l’amour ».

La vasectomie, ou la stérilisation est une solution radicale. Cette opération chirurgicale est réalisée après un certain délai de réflexion obligatoire pour le patient. De même, la ligature des canaux déférents n’aurait pas d’incidence sur les fonctions érectiles ou sur le désir. Enfin, elle est parfois réversible. Toutefois, moins d’un pour cent des hommes concernés par cette intervention franchissent le pas en France, selon l’OMS. Comme quoi, les idées de performances et de virilité liées à la production de sperme sont encore vivaces dans les esprits.

Face à ce constat, il est évident que la charge mentale de la contraception revient en général aux femmes.

Oui à l'équité contraceptive !

La méthode symptothermique est, selon mon expérience, une alternative juste à la gestion de la contraception conjugale. Cyclotest MyWay permet un échange autour des périodes fécondables. De ce fait, chacun des conjoints peut prendre sa part de responsabilité. Effectivement, en renvoyant à un homme le fait qu’il reste fertile tous les jours du mois, contrairement à sa partenaire, il assimile plus facilement son rôle dans une grossesse, qu’elle soit désirée ou non. Il n’est pas question pour moi de faire culpabiliser l’autre, mais bien de l’aider à comprendre, que comme notre sexualité, notre cycle est multifactoriel !

 

Une meilleure connaissance de mon cycle avec le Cyclotest myWay

Le moniteur pour comprendre son cycle d'ovulation et mieux appréhender sa contraception.

Je découvre

 

Article précédent Article suivant

A propos de l'auteur

Laura

Salut, je m’appelle Laura et ma philosophie de vie est « Essaye, tu n’as rien à perdre ». Depuis quelques années, j’ai fini les études et je me suis lancée dans la vie active. Pas toujours évident de concilier travail, amis, famille et amour. Et quand on trouve finalement un équilibre, les gens nous posent toujours les mêmes questions : « Laura, toujours pas de petit copain ? », « Laura, à quand les enfants ? ». Difficile d’expliquer à ses proches que je n’en veux pas, tout simplement. J’ai envie de partager avec vous mon vécu en tant que femme et mon burn-out de cette pression sociale constante.